Comment installer un portillon de jardin ?

Comment installer un portillon de jardin ?

15 septembre 2020 Non Par Emilie

Vous avez toujours aimé réaliser les choses vous-même ? Vous souhaitez tenter de mettre en place votre portillon de jardin ? Fort heureusement, cette opération est à la portée de tout le monde. Il est accessible par les bricoleurs de dimanche. Pourtant, l’installation d’un portillon de jardin ne se fait pas n’importe comment. Quelques étapes sont à respecter. Ainsi, pour installer votre équipement dans les bonnes conditions, voici ce que vous devez faire.

Étape 1 : déballage du portillon de jardin

Un portillon de jardin est un équipement qui doit être solide. Il doit donc être installé dans de meilleures conditions. Avant la mise en place, assurez-vous de disposer les matériels nécessaires pour la mise en place. Une fois les bons outils rassemblés, vous pouvez lancer directement dans la mise en place de votre portillon.

La première étape consiste à déballer l’accessoire. Dans la majorité des cas, ce dernier est vendu en kit. Tous les éléments de pose doivent être vendus avec le portillon. Il vous est donc sage de bien vérifier que tous les accessoires sont présents. Il doit à tout prix équipé de poteau de réception, gâche et des différentes vis. Dans certains cas, cet accessoire est accompagné de notice d’installation qui explique toutes les étapes d’installation.

Étape 2 : Délimitation de l’emplacement du portillon

Une fois que vous l’assurance de la présence de tous les matériels, il vous est possible de passer directement dans la pose. Pour cela, la première étape consiste à délimiter l’emplacement de l’installation. Cela vous permet de mettre en place cette dernière dans les bonnes mesures. Bien évidemment, vous devez reporter les mensurations de votre portillon sur son emplacement. Pour ce faire, commencez par choisir l’endroit que vous souhaitez le mettre en place. Ensuite, positionnez dans le sol 2 piquets qui sont à 50 cm de chaque de l’emplacement de votre portillon de jardin. Tout naturellement, ces 2 piquets ont une distance de 2 mètres. Pour la mensuration, vous n’avez qu’à relier les piquets avec une cordelette.

Étape 3 : Création des points d’ancrage au sol

Une fois l’emplacement délimité, il vous est nécessaire de créer de points d’ancrage. Cela vous permet de poser le portillon dans le meilleur emplacement. Pour cela, il vous est nécessaire d’installer le portillon sur son emplacement pour marquer au sol la meilleure position des poteaux. Enlevez par la suite le portillon. Si tout va bien, vous devez créer les points d’ancrage en faisant des trous carrés de 40 cm pour le côté et la profondeur. Une fois les trous creusés, il vous est possible de mettre en place les poteaux. Si le portillon est un kit pré-monté, vous n’avez qu’à mettre ses pieds dans le trou. Il va vous falloir de mettre en place des cales sous le portillon pour éviter que celui-ci ne tombe pas. C’est le bon moment pour mettre en place les tasseaux de bois pour chaque côté de cette installation. Il est nécessaire de toujours contrôler le parallélisme du vantail.

Étape 4 : Fixation des pieds de l’installation

Dès que ces procédés ont bien achevé, il ne vous reste qu’à sceller les pieds du portillon pour qu’il tienne parfaitement en place. Pour cette étape, vous allez devoir besoin d’un béton qui va être versé dans les trous. Il est toujours préférable de le tasser avec un outil plat. Notez qu’un béton dispose d’un temps de séchage de 48 heures au minimum.

Étape 5 : Réglage du portillon de jardin

Dès que le béton est asséché, il est temps d’enlever les cales ainsi que les étais. Pour profiter de voter portillon, vous n’avez qu’à installer les différents accessoires du portillon. Pour finir, il ne vous reste qu’à tester l’ouverture de votre installation et de profiter votre main d’œuvre.